Les fetes de fin d annee en Birmanie...a la sante des colonels tout particulierement!
  

Les fetes de fin d annee en Birmanie...a la sante des colonels tout particulierement!

Yangon, Myanmar (Birmanie) le 23/12/2013

 

Nous quittons le plancher des vaches pour la premiere fois car les frontieres terrestres de la Birmanie sont fermees aux touristes. L arrivee a l aeroport est deja depaysante. Le survol de Yangon, 4 millions d habitants, nous donne l impression d atterrir dans une bourgade de province. La ville semble tres etalee et verdoyante, au milieu d immenses etendues de rizieres. La premiere impression se confirme au sol. La Birmanie est un pays paisible et Yangon l illustre bien. Les sourires et la douceur sont partout. S'il fallait choisir une couleur pour decrire le pays, ce serait le dore tirant sur l orange. De Yangon aux touts petits villages, il y a toujours un dome de pagode dore qui s eleve au-dessus des habitations et les crepuscules ont une lumiere magique, chaude et reposante. Bref, on s y sent bien!

Nous retrouvons les parents de Caro qui passeront ce sejour birman avec nous. Super sympa de se retrouver en famille, et encore plus pour les fetes! Noel a Yangon, ca n arrive pas tous les jours, meme si ca n a pas la meme saveur que sous la neige. Heureusement que quelques serveurs de resto portent un bonnet de pere Noel pour nous rappeler que nous sommes le 24. Il fait 25 degres et le foie gras et le champagne sont remplaces par un curry de fruits de mer et des jus de canne a sucre au citron vert!

Apres quelques jours a Yangon, a nous impregner d une ambiance particuliere, entre Chine et Inde, nous prenons la route vers le nord, sur les rives du lac Inle. Comme les colonels ne nous laissent pas circuler librement, nous n avons le choix qu entre 3 ou 4 lieux. On fera avec! 

Nous y avons passe une journee memorable. La brume froide du matin nous a d abord laisse entrevoir la silhouette de quelques pecheurs, debouts sur leur barque, donnant l impression de faire un ballet au-dessus des eaux (ils rament a l aide d une jambe et jettent leurs filets en meme temps). Nous n aurions pas ete surpris de croiser Corto Maltese sur l une des embarcations! Puis la brume s est dissipee, decouvrant un village sur pilotis ou les habitants vivent en symbiose avec l eau. Ici, pas de voitures ni de scoots, mais des barques. Apres le passage de chenaux etroits, nous debouchons, sous un grand ciel bleu, dans le lac Sankhar, qui semble encore plus eloigne du monde. Nous visitons un village, puis, moment cle de la journee, une distillerie d alcool de riz. Il est fort (et) bon et notre batelier s en jette quelques uns derriere la cravate. Nous le retrouvons endormi dans sa pirogue. Reveil difficile, pas chancelant, heureusement qu il etait assis pour tenir la barre! Apres quelques tours surplace et un enlisement dans des nenuphars, il sort lui aussi de sa brume et finit par nous amener a bon port.

Apres cette aventure, direction Bagan. C est un lieu saint pour tout bouddhiste birman et la densite des pagodes y est impressionnante. Elles sont de toutes tailles et de toutes epoques. La ville de 50 000 habitants est repartie sur plus de 20 kilometres, separee par d immenses etendues herbeuses et sablonneuses ou paissent chevres et moutons. Un peu etrange, mais circuler en velo dans ce decors apporte quelque chose de reposant et d un peu mysterieux. Enfin, nous y avons vu les plus beaux couchers de soleil, que ce soit en haut d une pagode ou au bord du legendaire fleuve Irrawady (voir photos). 

Pour conclure, un pays cool qu on a kiffe grave et que nous referrons certainement lorsque la junte sera defunte et que la democratie l aura occie. 

 

Commentaires

 So
Nostalgique..J'ai l'impression d'y retourner en vous lisant! Nous aussi on a kiffé grave!!



Autres récits de voyage

Autres Recits en Myanmar (Birmanie)