Si Genghis Khan, yes we can!
  

Si Genghis Khan, yes we can!

Ulan bator, Mongolie le 17/10/2013

 

La Mongolie ca change de la Russie. Tout devient d un coup plus simple! D ailleurs, a peine arrives, que nous partons pour une semaine dans le desert de Gobi, en compagnie de 3 autres Francais: Charles, Brice et Arthur. Coup de chance, des supers gars (et on ne dit pas ca parce qu on leur a file l adresse du blog, enfin..).

La steppe mongole, quel apaisement. Nous passons une semaine sereine au milieu des grands espaces, des dunes, des animaux en semi liberte..le bonheur! Les paysages sont loins d etre monotones et nous avons meme la chance de voir des animaux sauvages : renards, gazelles, aigles et vautours.

Nous avions prevu de dormir sous tente mais les sacs de couchage, meme chauds, ne nous auraient pas permis de tenir le choc a moins 10 la nuit. Du coup, nous avons passe toutes nos nuits sous yourtes. Sympa aussi et ca nous a permis de rencontrer quelques familles et de gouter aux mets locaux : airak (lait de jument fermente), fromage de chameau, de juments, croquettes de chevre, mouton sous toutes ses formes, beignets de poney (que Brice a particulierement apprecie), tabac a priser (qui fait eternuer)... Bref, immersion reussie et depaysement total!

Notre chef, comprenez notre chauffeur pour le voyage, avait 30 mots de vocabulaire en anglais mais bien 500 en langue des signes et sifflements multiples. Du coup, la communication etait correcte. Bon, il nous a carrement pris en main et nous avons tente une rebellion a la francaise mais ca a ete un cuisant echec (merci Brice pour les 3heures d attente pour les pates au mouton)! Finalement, nous sommes rentres dans l enclos car nous avons compris que notre chef etait bon pour nous!

Apres 8 jours de desert et une douche, le retour a la vie citadine a ete appreciable (sauf pour Arthur qui attire le Mongol bourre): diners dans un resto occidental (on a cesse d eructer le mouton) et nuits au chaud.

Apres 2 jours a savourer la brume de charbon d Oulan Bator, nous repartons pour 3 jours de cheval dans le Terelj, parc national a 1 heure de la capitale. Nous retrouvant a nouveau tous les deux, nous reprenons nos habitudes de situations surprenantes voire vraiment chelous. Pour faire court, nous finissons au trot et galop dans la nuit noire, sur la seule route goudronnee du coin, avec des camions qui nous doublent. Puis deuxieme nuit sous une yourte ou tous les mecs ont decide de se mettre mal, vraiment mal (a la vodka mongole, de lait de vache; puis a la vraie vodka). Nous finissons donc allonges sur un tapis, avec deux gouapes qui roulent par terre et une qui posera 8 cadeaux au pied de notre sapin durant toute la nuit; et nous evitons de peu la castration d un bouc par l une des gouapes, en signe de bienvenue. Hormis ces peripeties, les paysages etaient magnifiques, les poneys sympas et le horseman cool et attentif a nos moindres besoins (il nous a largue 2heures a cheval, tous seuls dans la steppe, cool quoi).

Depart rapide pour Pekin. Nous allons passer du desert demographique au trop plein.. Apres 30heures de train et de bus, nous arrivons dans la banlieue de la capitale chinoise a 3h30 du matin. Dur dur...

NB: pari accompli! Le cassoulet Wiliam Saurin, genereusement offert par Sandrine et Yann, a ete ouvert et deguste en pleine steppe et...saucisse sur le haricot, avec un Toulousain dont nous tairons le nom!!

 

 

Commentaires

 Yo
bravo pour le cassoulet, vous l'avez fait...
 San et Yann
Ahahahahah!!!! Excellent!
Contente de voir que si ici on pense à vous, là-bas aussi vous ne nous oubliez pas!!
Vous êtes trop forts!
Franchement, malgré (ou peut-être grâce) à la vodka qui coule un peu trop à flots, vous me vendez du rêêêêêve!
On vous embrasse très très fort!!!!
 Jla
super j ai pu me connecter enfin...
on s est regalé la lecture de vos aventures orientales . Au SENEGAL très chaud mer à 30 degrés .Nous revenons en FRANCE le 3 novembre . On aura l occas. de tchatcher . bises a vous deux JLA et BERNADETTE
 Danielle
Bravo à vous ! C'est magnifique en effet ces paysages de Mongolie...bises.
 Anne et Gu?gu?
Fantastique c est incroyable ces rencontres ces paysages vous devez vra?ment vous eclater prof?ter b?en vous nous fa?tes rever et vous nous manquez
Grosses b?ses d Istanbul ou j a? eu une pensee emue pour vous en buvant mon prem?er raki !!
 Pierre !
Salut les backpackers !

C'est un vrai plaisir de suivre vos pérégrinations soviétique, dont le fil rouge semble être... la vodka. Bref, votre voyage est des plus étonnants, c'est donc qu'il est réussi !
Je me fais quand même du souci pour vous, une semaine de plus au régime russe et vous finissiez comme Gérard Depardieu... Plus particulièrement, j'ai une pensée affective pour Caro qui affronte seule et quotidiennement les jeux de mots pourris de Matt vu que personne d'autre ne les comprend...

PS : Un fils, Je vais avoir un fils !



Autres récits de voyage

Autres Recits en Mongolie