Au Rajasthan, on se detend!
  

Au Rajasthan, on se detend!

Jaipur, Inde le 29/01/2014

 

Malgre sa reputation touristique, le Rajasthan nous a paru bien plus calme. Les rabatteurs et arnaqueurs en tout genre se font plus discrets et nous decouvrons encore une autre facette de l Inde. 

Jaipur, capitale de cet Etat, est une ville plutot sympa. L Inde a aussi sa ville rose puisque la vieille cite, entouree de remparts, est peinte entierement de cette couleur. C est toujours le bordel dans les rues et traverser une route est presque un challenge. Les trottoirs, eux, sont recouverts de bazar en tout genre. Ca va de la casserole a la pierre precieuse! Et comme toujours en Inde, on n est jamais a l abris de rencontres improbables : nous finissons sur un banc a boire du chai et a ecrire une lettre d amour en francais pour un Indien epris d une parisienne. Ouai, enfin...on ne saura jamais si elle existe, car le gars a profite de ce moment pour nous faire visiter des ateliers de tissage et probablement toucher sa comm'. 

Profitons de cet exemple pour faire un point arnaque car c est tres amusant et enervant a la fois.

Ex.1 : se mefier des bouteilles d eau. Verifier que l anneau est bien fixe au bouchon ne suffit plus, il faut egalement verifier le fond, car le truc c est de le percer, vider l eau minerale, la remplir avec l eau courante et refondre le tout pour boucher le bas. 

Ex.2 : prendre un billet de train a la gare. Un Indien plutot sympa propose de vous amener au comptoir touriste. Mais il vous amene aupres d un deuxieme larron qui fait semblant de faire passer les portiques de securite. Ce dernier vous indique que les bureaux ont change et qu il faut nous rendre plus loin en tuk-tuk, pour une somme modique. Le chauffeur, faisant partie du truc, nous amene devant une vrais-fausse agence de voyage qui fait croire que tous les trains sont complets et propose un taxi a des prix exorbitants. Un 4e larron est poste devant l agence pour etre sur que vous rentriez bien dans le piege. Pour ce qui nous concerne, on a reagi a l etape tuk-tuk.

Ex. 3 :  dans un musee officiel, se mefier des gardes. Ceux-ci font genre qu ils collectionnent les pieces de monnaie etrangeres et demandent un exemplaire de la notre. Quelques salles plus loin, un autre garde nous explique qu il a 5 euros en monnaie mais que la banque ne lui change pas. Pourrions nous lui faire le change en roupies ?

Ce n est la qu un echantillon mais on a choisi les plus communs, elabores ou marrants. L Inde quoi! L Etat est tellement defaillant que c est la demerde partout.

Apres cette petite digression, revenons a Jaipur. Au programme, visite d un temple un peu perdu dans la nature, abritant quelques 2000 singes. Nous nous faisons peindre le front, parfumer les mains et devons nous recueillir en tant que mari et femme (et bien sur donner de l argent pour notre karma). Et pour finir, visite du magnifique palais du maharadjah de Jaipur.

Nous continuons ensuite notre route vers le sud, direction Udaipur. Nous retrouvons des chaleurs estivales et ca fait du bien! Udaipur est clairement la ville touristique que nous avons preferee. La ville en elle meme est toute chou, avec ses petites ruelles, son city palace digne des 1001 nuits et surtout son lac entoure de montagnes. Tres reposant ! Et puis les Indiens y sont vraiment sympas. Nous en profitons pour faire une visite des alentours a dada. L occasion de voir un peu la vie rurale et de magnifiques paysages de type mediterraneen avec des oasis et des petits lacs en fond de vallee... Top! 

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Inde