On est arrives a pied par la Chine... fuite et sin. Euh... suite et fin!
  

On est arrives a pied par la Chine... fuite et sin. Euh... suite et fin!

Xi'an, Chine le 28/10/2013

 

Desoles pour cette attente insoutenable, nous avons bien conscience d etre suivis par des milliers et des milliers d internautes aux yeux rouges, a l index tendu et actualisant sans cesse notre page de blog! Mettons donc fin a cette torture : nous sommes sains et saufs et sommes sortis indemnes des griffes du dragon rouge, qui est en fait tout gentil et tendre.

Nous avons pris du retard, c est pourquoi nous raconterons la fin de la Chine d un seul jet.

Pingyao et Xi An :

Ayant fui la pollution nauseabonde de la megapole Chinoise du nord, nous nous sommes refugies dans un havre de paix et d air pur dans une petite ville de province de seulement 8 millions d habitants : Xi An. Et on n a pas ete decus : visibilite a 200m pendant une semaine et les bronches qui continuent a bruler..

Enfin, sur le trajet, nous nous sommes arretes dans une petite ville du nom de Pingyao, capitale de la plus importante region productrice de charbon de terre. On vous laisse imaginer l air ambiant! Malgre les odeurs, nous nous sommes laisses charmer par les ruelles pavees aux lampions rouges et par les maisons traditionnelles a petites cours interieures et peintures poetiques sur les murs. Nous sommes egalement tombes grands fans de M. Li Kang. Nous avons mange avec lui car il porte toujours une table, et dormi contre lui car ses soieries et ses formes genereuses sont hospitalieres et reposantes. Si bien, que nous avons passe la moitie de notre sejour avec lui! Ahh, Kang te r^everais-je ?

Xi An est beaucoup moins onirique. Comme beaucoup de villes de ce pays, on essaie de caser les 1 milliards et 400 millions de Chinois (et nous) et ca se traduit par des tours gigantesques, reproduites a l identique sur des kilometres. Un peu l angoisse! Hormis cela, l ambiance reste sympa et la visite de l armee enterree de l empereur Qin valait vraiment le detour. Pour la petite histoire (ou la grande?), ce sympathique personnage a demande a se faire enterrer au milieu d une armee de terre cuite, d au moins 6000 soldats, fabriques par le quart de sa population. Jusque la, c est juste megalo et tyrannique. Maislorsqu il decide de se faire faire un mausolee avec une riviere de mercure et d y enterre ses femmes et ses ouvriers vivants, ca devientcarrement psychopathe. Bon, on vous rassure, ces aspects ne sont pas evoques lors de la visite. Tout ce que nous retenons a la sortie, encore emus et febriles apres ecoute de chants patriotiques, c est que la Chine est grande et a de bons archeologues!

Recit to be continued..
 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Chine